Pratiques et outils thérapeutiques

Thérapeutiques énergétiques que je pratique en fonction des besoins.

Shiatsu et massage thaï sont des thérapeutiques manuelles, marquées par les principes et les valeurs spirituelles du bouddhisme. Elles découlent  de cette vision holistique qui ne conçoit pas de séparer les soins du corps de ceux de l’esprit.

Leur objectif est de chercher à rééquilibrer les tensions et les déséquilibres énergétiques qui apparaissent dans le corps, en lien avec les tensions des sphères psychique et émotionnelle.

Shiatsu

Le shiatsu est une technique de thérapie manuelle d'origine japonaise, qui s'intéresse à la préservation de l'état de santé et permet de traiter différents troubles fonctionnels, voire organiques spécifiques, à partir des apports de la médecine traditionnelle chinoise.
Pour rappel, le shiatsu est une des huit approches complémentaires citées dans la résolution A4-0075/97 du Parlement européen, votée le 29 mai 1997, en tant que « médecine non conventionnelle digne d'intérêt ».

Massage Thaï

Ces massages traditionnels sont à base de pressions, d'étirements et de mobilisations articulaires douces et comme le shiatsu, il se pratique au sol sur futon et sur personne habillée

Méditations thématiques et dynamiques

Ma pratique de la méditation résulte de pratiques régulières de méditations bouddhistes (il en est de nombreux modes et j'appréciais en particulier celles centrées sur la présence au corps (Vipassana).
Aujourd'hui, la pratique que je développe en cabinet est beaucoup plus simple, au delà bien sur de l'état méditatif pendant shiatsu, je vous guide lors de méditations thématiques ou olfactives, afin d'optimiser l'intégration de notre travail.

Hygiène énergétique et auto-massage

Il est tout a fait possible d'oeuvrer en toute autonomie par un auto-massage.
C'est une pratique simple et quotidienne dans les traditions taoistes.

Quand pratiquer ? Absolument n'importe quand, dès que le besoin s'en fait sentir.
Et de façon régulière : au réveil, en échauffement d'un exercice sportif, en apaisement après un effort intense, quand on se sent crispé, bloqué, énervé, etc. etc.

Le sourire intérieur

Le Sourire intérieur est une pratique taoïste simplissime popularisée par le Maître Mantak Chia.
Simplissime, certes, mais extrêmement efficace pour induire une relaxation profonde et dissoudre les tensions internes. C'est une sorte de méditation. Ce sourire intérieur à pour intention de renforcer les organes et de calmer le mental. Au fur et à mesure de sa pratique quotidienne, il permet d'affiner la communication interne et de prendre de plus en plus conscience de notre être.

Pour les taoistes, notre conscience humaine prend racine dans l’ensemble des cellules de notre corps. C’est une vision de l’humain totalement intégré. Elle peut se rapprocher du chemin de l’individuation de Carl Gustav Jung.

C’est aussi l’inscription corporelle de l’esprit si chère au neurobiologiste Francisco Varela.

Sourire intérieurement avec gratitude et bienveillance à nos organes, est une des multiples voies permettant de prendre conscience de ce corps dont notre culture nous a appris à nous distancier, et de nous connecter avec son intelligence.

Pour finir, je vous invite à lire ce très beau texte écrit par Jacques Salomé : lettre à mon corps.

Lettre à mon corps (de J. Salomé)